Offres de thèses

Aller à : navigation, rechercher

Thèses ouvertes à candidature pour l'année 2018

Modéliser les incertitudes dans les simulations de bassins versants

Dans le cadre de Prim’Eau, nous étudions l’aléa « inondation » et le risque résultant dans le bassin versant (BV) de la Sarre (Moselle-Est) aménagé dans le cadre de la Ligne Maginot (1935). Les épisodes historiques de crues et d’inondations du bassin la Sarre et de ses affluents seront étudiés par simulation numérique pour en déduire des informations sur l’aléa et les niveaux d’eau.

Les incertitudes sont parties intégrantes d’une modélisation de par les hypothèses choisies, les données disponibles, la présentation des résultats et le degré d’expertise des utilisateurs. Elles doivent être évaluées et publiées. Prendre en compte ces incertitudes est une nécessité dans une évaluation du risque.

Notre objectif est de proposer un ensemble d’outils et de méthodes génériques pour la modélisation de bassins versants de grande taille et la quantification des incertitudes liées aux modèles de mécanique des fluide, aux modèles numériques de terrain et paramétrisation des sols et de la végétation, et aux données utilisées.

Les méthodes développées dans la thèse concernent :

  • la modélisation de BVs;
  • le calcul d’incertitudes pour différents modèles;
  • la décomposition en sous-domaines et la parallélisation de ces modèles.

Une orientation du sujet (modélisation, calcul scientifique, informatique) sera réalisée en fonction du cursus et des objectifs de carrière du candidat.

Contact I. Charpentier icharpentier@unistra.fr


Elaboration et optimisation d’une méthode de mesure opto-acoustique pour l’étude du transport sédimentaire

Dans le cadre de la gestion sobre des ressources et de l’adaptation au changement climatique, un aspect important est la caractérisation des flux de polluants particulaires dans les écoulements urbains et naturels. La présence de ces polluants est actuellement principalement mesurée et quantifiée grâce à des turbidimètres optiques.

Or, plusieurs études récentes ont mis en évidence des résultats fortement erronés obtenus avec ce type d’instruments. Dans l’objectif de l’élaboration d’une nouvelle instrumentation, une approche originale de turbidimètre par voie optique résolue en temps sera étudiée et combinée aux réponses de transducteurs ultrasonores. Par la complémentarité physique des deux types de mesures, une estimation fiable des matières en suspension présentes dans les écoulements est attendue.

Ces travaux seront réalisés en étroite collaboration entre les équipes MécaFlu et SMH du Laboratoire ICube de Strasbourg et la société Ubertone susceptible de commercialiser cette instrumentation.

Contact : A. Pallarès anne.pallares@unistra.fr


Modélisation effective d'écoulements complexes dans les réseaux maillés : cas des inondations urbaines

Les inondations, notamment dans le contexte actuel du changement climatique, représentent le premier risque naturel. L'amélioration des méthodes de prévision des inondations assorties d'incertitudes, notamment en zone urbaine, est une priorité pour l'aide à la décision en matière d’aménagement du territoire et de protection des biens et des personnes.

Ainsi, cette thèse cherche à proposer des modèles physiques parcimonieux et fiables, tout en conservant des coûts de calcul réalistes, pour prédire les écoulements assortis de leurs incertitudes sur des plaines d’inondations complexes – incluant des écoulements maillés et / ou des zones urbanisées.

Sujet de thèse détaillé : File:2018_PhD_inundation_ED.pdf

Contact : P. Finaud-Guyot pascal.finaudguyot@engees.unistra.fr